Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrick CLANET
  • : informations générales et techniques relative à la santé. Domaines supports: activités physique,sociales et culturelles...
  • Contact

Edito...

Un long silence... (encore un !?) ponctué de rencontres et de découvertes, nous amène naturellement à enrichir, transformer et embellir nos pratiques de conditionnement à la Santé. Du monde de la réadaptation cardiaque à celui de la préparation physique ou de la danse, la curiosité ou la marginalité ont souvent dirigé nos pas. Comme un besoin de comprendre, de rigueur et d'expérimentation sans tabous dans l'espérance de projets de réussite.

Du détour universitaire, pour une reconnaissance institutionelle du conditionnement physique, à la création d'entreprise du Bien Être, il est naturel que la Massothérapie vienne compléter et harmoniser notre parcours. Elle proposera à nos élèves, à nos étudiants ou clients, des clefs nouvelles pour vivre, peut être, plus longtemps, mais certainement MIEUX !


PC

NOUVEAU !

En bas de la page... Notre citation du moment !
Dans Info - Entrainement
      ``Les 10 commandement du CT``


Archives

Gestion du poids...Info

- Mai 2010 - Suite à nos informations concernant les régimes et les diètes, nous tenons à signaler l'excellent articles synthétiques et trés juste de Martine FORTIER dans ''Coup de pouce'' du mois de mai page.

 

- Mars 2010 - Confirmant nos références méthodologiques, le manque de sommeil apparait comme un facteur déterminant de la prise de poids.
De même les efforts intensifs ont une tendance constatée à la réduction de l’apport alimentaire (à contrario des efforts modérés) permettant ainsi une meilleure gestion du poids.

- Printemps 2012... La réflexion avance concernant l'utilisation de procédés restrictifs (régimes) proposés pour la perte ou la gestion du poids. Enfin des décisions sérieuses sont attendues !

 


/ / /
Les REGIMES font grossir… à long terme 


19 avril 2007 – Des chercheurs américains arrivent à la conclusion que, dans la majorité des cas (95%), les régimes amaigrissants causent, à long terme, un gain additionnel de kilos.

Les chercheurs de l’Université de Californie ont analysé 31 études menées aux États-Unis et en Europe. Ils ont observé qu’il était possible de perdre en moyenne de 5 % à 10 % de son poids au cours des six premiers mois d’un régime. Toutefois, deux à cinq ans plus tard, jusqu’aux deux tiers des personnes reprenaient tous les kilos perdus et en gagnaient même quelques-uns de plus.

Une étude a, entre autres, observé que la moitié des participants assignés à une cure amaigrissante avait ajouté plus de cinq kilos (11 lb) à son poids initial, enregistré cinq ans plus tôt. Selon d’autres résultats, chez certains participants, les tentatives répétées de mincir favorisaient une plus grande prise de poids comparativement à ceux n’avaient jamais suivi de régime.

Les auteurs notent que des effets positifs pour la santé à court terme ont été associés à la perte de poids tels que la baisse du taux de cholestérol et un meilleur contrôle glycémique chez les diabétiques. Si certains de ces effets peuvent durer, les chercheurs croient qu’il y aurait lieu d’approfondir les connaissances scientifiques sur les effets à plus long terme des régimes sur la santé. Les pertes et les gains de poids cycliques (l’effet yo-yo) ont déjà été associés à un risque accru de troubles cardiovasculaires, de diabète et d’hypertension.

De l’avis des auteurs, le taux d’abandon chez les participants de plusieurs des études analysées pourrait fausser l’évaluation des régimes. Les personnes qui reprennent beaucoup de poids seraient moins susceptibles de vouloir poursuivre des examens de suivi subséquents. En réalité, les résultats avancés dans les études pourraient donc être encore moins élevés. Selon eux, les régimes amaigrissants ne devraient pas être considérés comme un traitement efficace contre l’embonpoint et l’obésité.

 

Marie France Coutu- Passeport Santé.net ``Les régimes font grossir…à long terme``

D’après BBC. Mann T, Tomiyama AJ, et al., Medicare’s Search for Effective Obesity Treatments, Diets Are Not the Answer, The American Psychologist Journal, April 2007,vol.62, no 3, 220-233

 

            L’échec patent des régimes basant leur stratégie sur une logique de carence ou de déséquilibre est une évidence. La littérature scientifique s’accorde sur ce point. Le corps, organisme ``intelligent`` et réactif, saura s’adapter et se plier aux contraintes… Dans un premier temps ! Mais comme toute contrainte imposée, les régimes carencés développeront une réaction de résistance inverse souvent plus dommageable.
Il ne tient qu’à l’irrationalité du rapport au corps et à la tendance des candidat(e)s à mincir (*) au plus vite pour expliquer cet engouement pour les recettes en poudre et l’abandon des plaisirs du bien manger. Ce ``No pain no gain`` transposé au domaine de la diététique ne saurait satisfaire nos exigences de santé et de bien être.

 

(*) Nous ne confondons pas dans ce terme la perte de poids et la perte de volume, ce qui, hélas n’est pas le cas de tout le monde. On peut perdre du volume et prendre du poids… C’est d’ailleurs ce qui se passe le plus souvent quand on associe bonne habitude alimentaire et travail physique !



1 - Régime  HYPERPROTEINÉS

 

            Les régimes hyper protéinés (ils sont nombreux élaborés sur des principes similaires) rencontrent actuellement un succès certain. Relativement facile a tenir et motivant car proposant des résultats effectifs et rapides, ils sont toutefois à surveiller de prés compte tenu des risques ``cachés``.
La perte de poids est effectivement rapide, trop rapide d'ailleurs selon certains. Mais cette méthode n'est pas sans risque, et les kilos trop vite perdus reviennent en général facilement.

Principe : Ce régime à pour but de limiter l’apport en calorie tout en empêchant la fonte musculaire…C’est en tous cas ce que l’on vous annonce ! Pratiquement, les apports alimentaires sont presque exclusivement à base de protéines (50 à 100 g de protéines par jour, soit 200 à 400 Kilocalories). Les additifs alimentaires se présentent sous forme de sachets de poudres diététiques ou de boissons dont le contenu réel n’est pas toujours forcément très précis ou connu par les consommateurs. Le tout comprenant environ 80 % de protéines, très peu de lipides et de glucides Ils s’accompagnent d’eau à volonté et parfois de suppléments vitaminiques.

Contraintes : Bien que très hypocalorique, ce régime est supportable au début car les protéines ont un effet anorexigène. Mais il est incompatible avec une activité physique de développement. Souvent ces produits sont mal équilibrés. Le manque de fibres de ces substituts nécessite parfois de compléter les repas avec des aliments plus "courants" tels des légumes, des fruits, crudités ou de la salade. On y ajoute parfois des produits laitiers (laitages, fromages) ou du pain. Des suppléments vitaminiques et minéraux peuvent être nécessaires en complément ou intégrés aux poudres protéinées. Enfin il est indispensable de boire beaucoup, afin d’éviter de graves problèmes métaboliques (entre autres rénaux).
L’arrêt du régime pose généralement problème et doit se faire en douceur. Souvent les kilos perdus sont regagnés dès l’arrêt de la diète
. Un suivi médical est recommandé afin de ne pas aggraver les risques de rechute qui le plus souvent sont le lot des adeptes de ces régimes.


Pour conclure, nous observons que les programmes hyper protéinés sont avant tout des régimes hypo caloriques générant initialement une carence alimentaire et souvent des carences en éléments indispensables à un bon équilibre diététique. De plus la baisse énergétique liée principalement à la diminution (très) importante des glucides provoque un état de faiblesse peu propice à l’activité physique de santé.

 

  1.1  le Régime DUKAN : exemple de régime Hyper protéiné

            Très populaire, le régime du Dr Dukan est devenu un incontournable !  Il promet une perte de poids rapide et sans danger. Basé sur les protéines, ce régime semble tenir ses promesses, du moins s'il est suivi à la lettre. Cependant, il n'est pas sans risque de carences, à l'instar des régimes hyper protéinés.
Un programme clair, une liste alléchante d'aliments autorisés, des résultats dès les premiers jours et une réponse durable aux problèmes de poids : le régime Dukan a de quoi séduire. Toutefois, des inconvénients certains apparaissent.
Pour chaque étape, le Dr Dukan a dressé une liste d'aliments autorisés mais pas de quantité, les candidat(e)s mangent à satiété !
Ce régime requiert de boire beaucoup d'eau et de limiter sa consommation de sel (deux contraintes à observer "à vie" pour garder la ligne). 
Le renforcement de la masse musculaire est un leurre sans les exercices appropriés, ce qui est parfois difficile. 

Les pour :

·       Un cadre précis bien décrit dans le livre "Je ne sais pas maigrir" ;

·       Une perte de poids très rapide et motivante ;

·       Pas de sensation de faim ;

·       Une liste d'aliments autorisés relativement large ;

·       Un livre de recettes pratiques et gourmandes ;

·       Une solution durable pour stabiliser son poids ;

 

Les contres

·       Une première phase difficile sur le plan gustatif ;

·       Il a les mêmes risques de carences en vitamines et en minéraux que les régimes hyper protéinés :      prévoir des compléments alimentaires ;

·       Un risque d'augmentation du cholestérol à surveiller de près ;

·       Des désagréments possibles : constipation, mauvaise haleine, bouche sèche, fatigue ;

·       Risque de lassitude du fait de la grande consommation de protéines et fatigue réelle en raison de la     perte de poids rapide ;

·       Des résultats moins spectaculaires pour celles qui visent une faible perte de poids (inférieure à 5             kilos) ;

·       Risque de reprise rapide du poids en raison de la perte initiale (trop) rapide de poids (effet Yoyo);

·       Ce régime manque de lipides, en particulier de source végétale.

 

Un vrai succès pour ce régime dont les résultats à court terme sont flagrants ! Hélas le court terme par définition est fugace et trompeur…

A suivre......! 

Partager cette page
Repost0