Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrick CLANET
  • : informations générales et techniques relative à la santé. Domaines supports: activités physique,sociales et culturelles...
  • Contact

Edito...

Un long silence... (encore un !?) ponctué de rencontres et de découvertes, nous amène naturellement à enrichir, transformer et embellir nos pratiques de conditionnement à la Santé. Du monde de la réadaptation cardiaque à celui de la préparation physique ou de la danse, la curiosité ou la marginalité ont souvent dirigé nos pas. Comme un besoin de comprendre, de rigueur et d'expérimentation sans tabous dans l'espérance de projets de réussite.

Du détour universitaire, pour une reconnaissance institutionelle du conditionnement physique, à la création d'entreprise du Bien Être, il est naturel que la Massothérapie vienne compléter et harmoniser notre parcours. Elle proposera à nos élèves, à nos étudiants ou clients, des clefs nouvelles pour vivre, peut être, plus longtemps, mais certainement MIEUX !


PC

NOUVEAU !

En bas de la page... Notre citation du moment !
Dans Info - Entrainement
      ``Les 10 commandement du CT``


Archives

Gestion du poids...Info

- Mai 2010 - Suite à nos informations concernant les régimes et les diètes, nous tenons à signaler l'excellent articles synthétiques et trés juste de Martine FORTIER dans ''Coup de pouce'' du mois de mai page.

 

- Mars 2010 - Confirmant nos références méthodologiques, le manque de sommeil apparait comme un facteur déterminant de la prise de poids.
De même les efforts intensifs ont une tendance constatée à la réduction de l’apport alimentaire (à contrario des efforts modérés) permettant ainsi une meilleure gestion du poids.

- Printemps 2012... La réflexion avance concernant l'utilisation de procédés restrictifs (régimes) proposés pour la perte ou la gestion du poids. Enfin des décisions sérieuses sont attendues !

 


16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 13:54

           
           La nouvelle réforme de l’éducation a pour objectif premier et fondamental, comme un emblème idéologique et programmatique, de « mettre l’enfant au centre des apprentissages ».

Nous sommes rassurés de l’entendre de la part d’une ministre qui, nonobstant sa grande érudition, et son engagement dans ce projet, ne pourra que se référer, à l’instar de ses prédécesseurs, aux conclusions des mêmes pontes pédagogiques et responsables gestionnaires du système.
A la lumière des conclusions PISA (2) qui place la France championne des inégalités scolaires, nous aurions préféré « mettre TOUS les enfants au centre des apprentissages » !

            Actuellement, les inégalités (particulièrement en mathématiques) se sont accentuées. Elles se développent tout particulièrement dans l’enseignement primaire. Paradoxe pour un système qui offre une accessibilité remarquable et quasi totale dés l’âge de 3 ans. C’est au primaire que commencent les inégalités, c’est au primaire que les efforts majeurs doivent être faits. 

            Les programmes sont conçus en application du nouveau « SOCLE COMMUN de connaissances, de compétences et de culture » qui regroupe cinq grands domaines : « les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l’activité humaine (1) ».                      
L'Éducation Physique et Sportive (EPS) est enseignée par les professeurs titulaires (institutrices, instituteurs) et parfois de façon permanente ou ponctuelle, en complément de la motricité, par des spécialistes, (attachés résidentiels, spécialistes communaux et plus rarement professeurs d’EPS). L'assimilation des exigences du socle est un incontournable à la cohérence des propositions d'enseignement.

            Chez les plus jeunes (cycle 1), l'activité physique participe à développer  les ressources de l’enfant, à « l’accompagner dans son développement moteurs, psychologique et social ». Elle s’organise initialement autour des « Patrons Moteurs de Base » (PMB)

-        Locomotion

-        Projection et réception d’objets

-        Équilibre

-        Manipulation d’objet

Méthodologie :
Chercher à  vivre le corps et l’accepter…/ Sans  mélanger les PMB / Saturer l’activité par la répétition / Donner du Temps à l’action ! En clair du volume de pratique donc, du temps de pratique !
La mise en situation régulière et nécessaire aux apprentissages et à l’optimisation de l’agir. Pour cela les groupes à effectifs réduits sont recommandés car beaucoup plus efficace.
Plaisir et réussite sont les principes fondamentaux de l’évolution de l’enfant.

            Pour les cycles 2 et 3, les trois heures par semaine sont réaffirmées afin de « développer les capacités motrices et la pratique d’activités physiques, sportives et artistiques. L’EPS éduque à la responsabilité et à l’autonomie en faisant accéder les élèves à des valeurs morales et sociales ».

Pas de chamboulement dans la matière et les contenus, mais une orientation dans son évaluation non « notée » autour des compétences à acquérir (3). La diversité des activités est nécessaire et recherchée afin de satisfaire des objectifs pluriels

-        Réalisation de performances

-        Adaptation à différents environnements

-        Agir en coopérant ou s’opposant, individuellement ou collectivement

-        S’exprimer artistiquement ou esthétiquement…

Les activités de Natation sont avancées comme prioritaires afin que tous les élèves accèdent au savoir-nager en fin de cycle 4 (3e de collège).

Fruit du souci légitime et apprécié de faciliter la transition Ecole-Collège, le cycle III initialement composé des classes de CE2-CM1-CM2 a été « déplacé » aux classes de CM(1et 2) + la sixième !

Ce cycle III se voit attribué des objectifs plus précis liés aux « Champs d’apprentissages » définis en fonction du Socle et du champ disciplinaire de l’EPS. Ils sont précisés par les équipes pédagogiques à travers les attendus de fin de cycle (6e) que les élèves doivent atteindre au moins dans une discipline par compétence (5).

Cette innovation majeure a pour conséquences :

-        Une nécessaire collaboration pédagogique disciplinaire (et parfois) interdisciplinaire entre les enseignants du primaire et du secondaire.

-        Une programmation cohérente des disciplines et méthodes entre enseignants de primaire et de 6e instaurant un continuum logique et structurant pour les élèves.

-        Une définition précise des exigences (attendus de fin de cycle) que les élèves doivent compléter.

 A l’écoute de vos questions… 

 

P. Clanet pour Éducation –ATS-

À suivre,
"L'évaluation des compétences en EPS, notes ou pas notes !" 

 

(1) http://www.education.gouv.fr/cid4363/le-sport-a-l-ecole-elementaire.html

(2) https://www.oecd.org/france/PISA-2012-results-france.pdf 

(3) Compétences : Ensemble de savoirs (connaissances), savoir-faire (pratiques) et savoir-être (comportements relationnels) liés à des aptitudes physiques. Acquises elles permettent la réalisation de tâches attendues.

 

 

"Ayant fait réflexion, depuis quelques années, qu'on ne gagnait rien à être bon homme, je me suis mis à être un peu gai, parce qu'on m'a dit que cela est bon pour la santé".
Voltaire

Partager cet article
Repost0

commentaires